Les marais salants

Les marais salants sont un élément essentiel du patrimoine Guérandais, ils ont modelé le paysage et forment un milieu naturel particulièrement riche qui héberge une grande variété d’oiseaux et de plantes spécifiques. Le maintien et la valorisation de l’activité salicole garantit la préservation de cet équilibre entre l’homme et son environnement.

La gestion de l’eau du marais
Les paludiers perpétuent aujourd’hui des techniques séculaires, le fonctionnement d’un marais salant n’ayant quasiment pas changé depuis le moyen âge.

Le principe consiste à favoriser l’évaporation naturelle de l’eau de mer tout au long d’un vaste circuit hydraulique . A l’issue de ce long cheminement, l’eau se trouve saturée en sel et celui-ci cristallise. Si le principe est simple, il nécessite cependant une grande maîtrise du réglage des débits entre les étapes successives du marais. Cette gestion hydraulique est assurée par des conduites en bois ou maintenant en plastique (les pompes), équipées de bouchons de différents diamètres permettant de faire varier l’écoulement en fonction de l’évaporation.

La formation du sel est donc totalement tributaire des conditions météorologiques et la saison de récolte ne dure en général que de juin à septembre. Il suffit d’une averse pour réduire à néant plusieurs jours de récolte..